lundi 16 octobre 2017

Ca va, je sais que c'est l'été...



J'imagine que vous avez toutes bénéficié de ce petit regain de chaleur ce week-end et que comme moi vous vous êtes sentie telle une fleur qui renait au printemps.

En deux jours on a fait la totale.

Se coucher à 4h du matin pour se faire croire qu'on est encore jeune et cool, 
(se réveiller beaucoup moins jeune et cool étrangement)
zoner au jardin et ressortir la bassine du Luçon pour la faire barboter, aller prendre l'apéro en terrasse avec les enfants et finir au resto toujours en terrasse, sortir les sandales, une robe et un panier et faire un bbq chez les copain dimanche après midi.

Bref, c'était l'été et c'était fou.
Malheureusement, la dame de la météo semble dire que dès demain, c'est fini ma bonne dame.
Tu vas pouvoir te recoller des chaussettes et un Damart.




Voilà donc une petite blouse qui sera dans les tons le moment venu.

Toute simple mais avec plein de petits détails comme j'aime.

Des manches ballon cernées d'un volant inversé réalisé dans une viscose fleurie art déco vintage.
Des manches légèrement bouffantes avec un long poignet fermé par trois boutons bottines noirs.
La blouse est réalisée dans un voile de laine et viscose très agréable et à la tenue merveilleuse.






Elle est disponible dans la boutique ici et j'espère qu'elle vous plaira.


Je vous souhaite une merveilleuse fin d'été, rendez vous en automne!!!!



lundi 9 octobre 2017

Si j'avais su, j'aurais pas venu!!!


Hier soir nous avons regardé avec Nino "La guerre des boutons".
Tu le croiras ou pas, je ne l'avais jamais vu.
#lahonte

Evidemment j'ai adoré et Nino aussi, quel joie ce film!

Alors que je cherchais un nom pour ce nouveau patron j'ai repensé à ce film et il m'a semblé que puisque je vous propose un pantalon sans boutons, sans agrafes, sans bretelles, il se devait de porter le nom du Petit Gibus, l'enfant le plus mignon du cinéma français.

Alors, ce patron, qu'est ce qu'il nous raconte.

Il comporte deux pantalons.
Un avec une forme cigarette plutôt 7/8 en terme de longueur et un large et long.
Il est hyper facile à faire.
Une fausse braguette, donc pas de pause de fermeture éclair, des pinces devant, des poches italiennes (fastoche), les fausses poches passepoilées au dos (un peu moins fastoche mais on est pas obligée de les mettre en même temps) et une taille élastiquée au dos.
Un revers dans le bas pour la forme cigarette et un ourlet large pour l'autre modèle.
Bref, je voulais un modèle facile à faire mais avec plein de détails quand même.







Ici vous avez la première version cigarette en panne de velours noire.
Alors pour les débutantes, passez votre chemin avec la panne de velours, ce n'est vraiment pas la matière la plus facile à coudre.
Par contre j'adoooore le résultat.


Ici la deuxième version toujours du modèle cigarette en lainage Prince de Galle.
Très chouette tombé, très agréable à porter et pour celles qui aiment se prendre la tête avec des raccords, c'est le genre de tissu parfait.







Et puis ici ma version longue.
Dans un mélange lin/viscose fluide mais pas trop.
Il a un côté casual dû au tissu mais je suis en train de faire une version plus habillée en viscose bleu marine avec un passepoil doré dans les coutures de côté.




Donc, pour ce modèle, préférez des tissus plutôt souples tels que le lin, le coton, la viscose, le crèpe, un lainage fin.
Bref, rien de trop rigide et trop épais.
Pour la version cigarette vous aurez besoin de 2,20m de tissus en 140cm de large et pour la version large vous aurez besoin de 2,40m de tissu en 140cm de large.

Voilà, j'espère que ce Petit Gibus vous plaira.
Un pas à pas est comme toujours disponible ici et il est à retrouver dans la boutique là.

Je vous souhaite une très belle semaine!!!!






mardi 26 septembre 2017

Ernest et Gina (le patron)


Allez, on commence avec le premier patron de la rentrée.
Vous avez eu l'air de beaucoup apprécier ce modèle quand je l'ai proposé ici, voilà donc le Gina et Ernest disponible du 34 au 54.
Le même patron comprend la blouse et la robe.

La robe présentée ici est en viscose et la blouse plus bas en velours stretch.
Je conseille pour la confection de ces pièces des tissus assez fluides et pas trop lourds tels que du voile de coton, de la double gaze, un lainage fin, de la viscose, du crêpe ou encore du Liberty.
Je trouve que le rendu avec le velours stretch est top mais je le déconseillerais aux couturières non aguerries, c'est un peu compliqué à travailler...

Pas de difficultés particulières pour ce modèle si ce n'est pour le placement des élastiques de la taille pour la robe, mais là encore, rien d'insurmontable.
Je dirais que sur une échelle de 1 à 5 on doit se situer au niveau 2 en terme de difficulté.



















Le patron est à retrouver dans la boutique ici et vous pouvez le commander en m'envoyant un mail via le formulaire de contact.
Bien entendu, un pas à pas est disponible en images ici.

Je vous embrasse, j'ai un pantalon à patronner...



jeudi 21 septembre 2017

Marie et Barbara, mes idoles!!!


Cette année, Luce est entrée en première maternelle, dans la même école que son frère.

Oui, parce que les double trajets de l'année passée, ça commençait à bien faire!!!!

Et alors, il s'est passé un truc fou.

Petit retour quelques semaines en arrière.

Avant ce premier septembre 2017, Luce avait ce qu'on pourrait poliment appeler un caractère affirmé.
En gros, elle était infecte et nous faisait vivre un enfer.
Son deuxième petit nom après Lucifer, c'était Pol Pot pour te situer.

Et vas y que je te hurle dessus, que je te fasse des crises de nerfs qui n'ont ni queue ni tête, que je geigne à tout va et j'en passe et des meilleurs.

A chaque approche de la bête tu ne savais jamais à quelle sauce tu allais te faire manger.
J'ai vaguement le souvenir que j'ai eu envie de balancer Nino par la fenêtre au même âge, mais ce genre de souvenirs, c'est un peu comme l'accouchement, tu es obligée de les refoulés sinon l'humanité serait en voie d'extinction depuis bien longtemps.

Donc tout ça pour dire que depuis quinze jours, le comportement de cette enfant s'est métamorphosé et ça continue de s'améliorer de jours en jours.

Pour un peu elle va se transformer en sainte et là je serais bien embêtée.
#lafillejamaiscontente

Alors, je ne sais pas ce que lui font Marie et Barbara ses deux instits durant la journée, mais elles peuvent maintenant me demander ce qu'elles veulent, je suis leur obligée à jamais.

Mesdames si vous passez par là, je vous AIME!



Et puis sinon pour revenir des préoccupations bassement matérielles, voilà deux nouvelles teintes de double gaze et un nouveau modèle qui égayera je l'espère cet été indien pourri qu'on se colle sur le dos depuis.... pfffff, je ne sais même plus combien de temps.


Alors je ne sais pas pourquoi, mais la double gaze est tellement jolie en soi que je n'ai jamais envie de lui ajouter de fioritures.
Voilà donc un modèle tout simple mais très très agréable à porter et à associer et qui met bien en valeur je trouve ce tissu doudou.
Et puis en fait moi, j'aime bien continuer à porter des couleurs clairs quand les beaux jours se font la malle, je trouve que c'est moins dur au teint que les couleurs foncées.

(Dis la fille qui se badigeonne d'auto bronzant depuis une semaine parce que trop déprimée de voir revenir au galop son teint de bidet. 
Comme si ce n'était pas un combat perdu d'avance. Pffffffff....)



Un col rond avec une ouverture goute fermée par un bouton en nacre, deux tailles de poignets au choix et des petites manches ballon que je n'avais plus faites depuis des lustres pour une raison qui m'échappe parce que j'adoooooore les manches ballon.




Voilà les quatre coloris dans lesquelles vous pouvez la commander ainsi que ce modèle-ci d'ailleurs que vous avez tellement aimé que j'ai du faire un réassort. 
Merci, merci, merci!


Les blouse Marie et Barbara sont donc à retrouver dans la boutique ici.

Je vous laisse, je vais aller réveiller Luce, pour voir si elle reste agréable même en pleine nuit.
(Mhoooooo, ça va, je rigole!)

Je vous embrasse et vous souhaite un bon week-end!